Vous avez le sentiment de ne pas être respecté à votre juste valeur ?

Vous souhaitez que votre entourage vous accorde plus d’estime ?

Rassurez-vous, ce que vous ressentez est un sentiment tout à fait normal qui est même un sentiment très sain.

En effet, le respect amène la bienveillance. Plus que toutes les autres vertus, le respect et la bienveillance sont les piliers de la sagesse et d’un monde positif.

Toutefois, bien souvent nous avons l’impression de ne pas nous sentir respectés. Toutes les personnes ne sont pas naturellement respectueuses et tout le monde n’inspire pas forcément le respect.

Ceci nous mène à une question qui est débattue depuis des siècles et des siècles : Est-ce qu’il faut respecter tout le monde ou est-ce que le respect se gagne ?

via GIPHY

Sachez que dans un monde idéal, chaque individu devrait respecter les autres. Néanmoins, la réalité du monde est parfois différente selon les milieux. La bienveillance, par exemple, n’est pas une chose acquise dans le milieu professionnel.

De ce fait, la bonne réponse est simple : le respect se mérite et se gagne.

Savoir se respecter soi-même

Vous êtes le point de départ de toutes les actions qui régissent votre vie. S’il n’y a pas de point de départ, comment peut-il y avoir un chemin ?

Si vous ne vous aimez pas, comment pouvez-vous aimer ? De la même manière, si vous ne vous respectez pas vous-même, comment pouvez-vous inspirer le respect ?

Alors cela peut paraître évident, mais afin d’inspirer le respect, il faut apprendre à se respecter soi-même.

Le terme « apprendre » n’est pas anodin. La capacité de se respecter n’est pas une chose innée chez tout le monde. On peut aussi perdre le respect qu’on a envers nous-mêmes lors d’une période de baisse d’estime de soi.

Il existe deux principes imparables pour apprendre à se respecter soi-même : l’honnêteté et la sincérité.

1. Soyez honnête envers vous-même

L’honnêteté est une qualité indispensable dans la vie.

Il nous arrive, dans certaines situations, de nous mentir à nous-mêmes. Il est impossible de nous respecter en sachant pertinemment que nous ne sommes pas francs.

Même si la vérité peut paraître difficile, sa difficulté n’est qu’un mirage.

Apprendre à écouter son for intérieur et agir en conséquence sont deux actions fondamentales pour se respecter.

2. Soyez vous-même

via GIPHY

Ne laissez aucun individu changer la personne que vous êtes.

Pour plaire aux autres, il nous arrive consciemment ou inconsciemment de modifier notre attitude, nos habitudes et même pire : il nous arrive de gommer une partie de notre identité.

Cela va sans dire, c’est une grande erreur !

Non seulement nous continuons ainsi à nous mentir à nous-mêmes, mais en plus, nous nourrissons le manque de confiance en soi.

Être simplement vous-même permettra de libérer les chaînes qui vous entourent et qui vous empêchent de vous respecter à votre juste valeur.

Les pièges à éviter quand on veut se faire respecter

Lors d’un échange, lorsque le sentiment de ne pas se faire respecter survient, il arrive de réagir de la mauvaise manière.

En effet, dans ce genre de situation, nous perdons le contrôle et agissons parfois d’une très mauvaise façon en pensant nous faire respecter.

Tandis qu’il est naturel de fauter, les erreurs de ce genre peuvent impacter l’image d’une personne négativement et avoir ainsi l’effet inverse. Pour inspirer le respect ou quand vous souhaitez vous faire respecter, il faut absolument :

  • Évitez de vous énerver
  • Ne criez surtout pas

Ses deux réactions donnent l’impression que vous perdez pied et que la situation vous rend impuissant et faible. Qui plus est, sortir de ses gonds rend la personne antipathique aux yeux de ses interlocuteurs.

Donc, ne réagissez jamais à chaud.

Prenez le temps de respirer et de prendre un peu de hauteur avant d’agir.

Les règles d’ors pour inspirer le respect

Pour aller chercher le respect des autres, il faut savoir être soi.

Les personnes de votre entourage, vos collègues et vos amis sauront véritablement qui vous êtes. Vous ne serez pas une personne lambda. Ainsi, se comporter avec confiance et ne pas s’effacer aux yeux de l’autre sont deux choses primordiales.

Pour ce faire, il existe trois habitudes imparables !

Apprendre à dire non

Au fond, tout le monde désire être aimé et paraître aimable.

Parfois, nous pensons que dire « oui » ou accepter une demande, même contraignante, est le seul moyen de préserver notre capital sympathie et de continuer à être apprécié.

Dans notre imaginaire, dire « non » est synonyme de déception. Si nous refusons une demande, nous perdrons de l’estime aux yeux de la personne en face de nous.

Et pourtant, c’est le contraire qui se produit.

Si nous répondons toujours présents aux demandes qui nous sont désagréables, nous finissons par nous effacer. Nous renvoyons l’image de quelqu’un sans caractère, manipulable et sans identité.

Apprendre à dire non, ça signifie s’affirmer.

Et comment ne pas respecter quelqu’un qui s’affirme ?

Lorsque nous connaissons une personne qui refuse parfois des demandes, la valeur de son « oui » devient irrémédiablement plus précieuse !

via GIPHY

Ne pas s’excuser pour un rien

Il nous est tous arrivé une fois de nous faire bousculer dans la rue par surprise, et de nous excuser machinalement alors que ce n’était pas de notre faute.

Cette habitude n’est pas sans importance, elle reflète une peur du regard des autres et un manque de confiance en soi.

Si on s’excusera dans la seconde, cela démontre qu’il n’y a pas eu de temps de remise en question, de réflexion ou de synthèse. Sans savoir si nous avions tort ou non, nous nous excusons.

Certaines personnes mal intentionnées peuvent profiter de cette peur et l’image renvoyée inspirera une forme de pitié, l’inverse du respect.

Là aussi, prenez le temps de réfléchir. Il est même préférable de ne rien dire que de tout de suite s’excuser.

Savoir se faire comprendre

Une personne qui raconte une anecdote en tenant son auditoire en haleine brille nettement plus qu’une personne qui met une demi-heure à la finir, en y ajoutant énormément de détails inutiles.

Sur le même principe, une personne qui explique une notion compliquée de manière simple inspirera le respect plus qu’une personne qui parle pour ne rien dire.

C’est pourquoi il est important de bien s’exprimer.

Bien s’exprimer ne relève pas juste de l’art oratoire, il relève surtout des idées claires. En effet, pour bien s’exprimer il faut être droit dans ses bottes.

Cet état d’esprit se reflète dans la façon de parler de chaque individu.

Afin de bien se faire comprendre, inutile de parler trop rapidement. Prenez votre temps pour éviter de bafouiller et pour bien articuler.

De la même manière, chercher à tout prix à utiliser un lexique recherché est une fausse bonne idée. Parlez uniquement de la manière dont vous vous sentez à l’aise.

Bien se tenir pour inspirer naturellement le respect

Depuis le Moyen-Âge, plusieurs individus de la cour d’un monarque étaient chargés de lui enseigner à bien se tenir. Une personne d’importance devait obligatoirement avoir une bonne posture en toute circonstance.

Récemment, des chercheurs ont attesté que la première impression que l’on se fait d’une personne a lieu dans les 90 premières secondes.

Que peut-on en conclure de tout ça ?

La réponse n’est pas compliquée : tout passe par l’allure.

Pour inspirer le respect, il est primordial de bien se tenir, de faire en sorte que notre présence ne soit pas invisible ou quelconque.

Afin de parvenir à ce résultat, il y a des postures à bannir de sa gestuelle.

Dos courbé, épaules affaissées, menton vers le bas, regard fuyant, toutes ses postures sont de véritables oxymores avec respect !

Au contraire, ajustez votre posture de manière à gagner en charisme avec ces gestes simples :

  1. La tête relevée, le bout du menton parallèle à vos interlocuteurs.
  2. Les épaules légèrement en arrière, de manière à avoir le dos droit.
  3. Le regard droit devant, afin de toujours regarder chaque individu dans les yeux.

Avoir « une posture de conquérant » inspirera automatiquement le respect !

via GIPHY

Conclusion

En conclusion, nous désirons tous recevoir plus d’estime de la part des autres, mais aussi de nous-mêmes. Le respect est une notion fondamentale qui permet de s’élever sur le plan social et personnel.

Ci-dessous un résumé de l’article :

  • Il faut apprendre à se respecter soi-même pour être capable d’inspirer le respect. Cela passe en majorité par le renforcement de la confiance en soi et de l’honnêteté.
  • Il est impossible d’inspirer le respect en changeant d’attitude pour plaire aux autres. En effet, cela signifie trahir son for intérieur et manquer de sincérité vis-à-vis de son entourage.
  • Lorsqu’on vous manque de respect, s’énerver et crier sont deux réactions contreproductives.
  • Privilégiez la fermeté en imposant votre personnalité telle qu’elle est. Pour ce faire, n’hésitez jamais à refuser des demandes, à bien vous faire comprendre et à ne pas vous excuser sur-le-champ.
  • Le langage corporel renferme énormément d’informations. Peaufiner sa posture et garder le dos droit renforce la confiance en soi et impose le respect.