Aujourd’hui, je n’aurais jamais pensé avoir cette chance, mais j’ai participé au casting de : THE VOICE samedi dernier ! Et… Non, je ne chantais pas ! J’ai eu la chance d’accompagner une amie talentueuse qui a tenté sa chance en duo ! Une magnifique expérience digne d’un vrai spectacle !

Allez, je suis un mec sympa ! (Vous le savez 🙄 ) Je vous partage ça !

Vous connaissez la différence entre un conférencier professionnel et un chanteur ? Eh bien… Il n’y en a pas tant que ça figurez-vous ! 🤔

Tout d’abord, grosse surprise !

Il était tout à fait inattendu de rencontrer autant de personnes aussi talentueuses dans la même pièce ! Je tiens donc à remercier du fond du cœur l’ensemble des participants pour la qualité des prestations.

Mon amie Stéphanie et Alex, son binôme, étaient les sixièmes à passer et « mon Dieu » quel cadeau ! Vous allez comprendre pourquoi.

Attention, je n’ai aucun jugement ni même aucune légitimité à le faire, cependant, je vais vous partager mon ressenti en tant que conférencier et en tant que passionné de musique.

Le casting a démarré très fort, les premiers candidats ont mis la barre extrêmement haute.

Le stress monte pour le duo que je venais soutenir. Quand vint le tour des 2 amis… Rien… Puis le tour du 7ème, puis le 8ème et… Rien ! Il s’avère que l’animatrice avait sauté une ligne et les avait oublié … Une journée qui n’augure rien de bon n’est-ce pas ?

Boulette réparée et animatrice interpellée (surtout !), le duo monte sur scène et nous offre une très belle prestation.

Et là, un petit peu plus intéressé que pour les autres participants, j’observe avec attention en déployant mes outils et mes sens. Je constate rapidement un décalage entre les 2 chanteurs en terme « d’énergie », comme si les enjeux n’étaient pas les mêmes.

Mon amie Stéphanie confirma mes doutes avec la simplicité même :

« Bah oui ! Moi, à chaque fois que je chante, je joue ma vie ! Alex fait plutôt ça pour s’amuser. »

Ce qui, au demeurant est une bonne chose, mais qui mettait en lumière un point commun crucial entre un chanteur et un conférencier : POURQUOI !

« Pourquoi tu montes sur scène ! »

Me répétait sans arrêt mon amie Sandra Dartevel (conférencière & coach), lors des coachings de formation à l’école conférenciers professionnels de Michel Poulaert.

Le « pourquoi » doit être puissant pour que le message soit impactant !

Au fil de l’après-midi, je reprends rapidement mes habitudes :

– Observation

– Calibration

– Interprétation (encore une fois, avec mes propres filtres)

Et là, le verdict est sans appel : dans les 10 premières secondes, je sais. Quoi ? Me demanderez-vous ? Eh bien, ce qui se passera pour les 2 minutes suivantes. Vous pouvez même vous prêter au jeu pour voir ce que cela vous évoque.

– Recule sur la scène au lieu de s’ancrer avant de démarrer : 

– Trac, stress, peur, voudrait être n’importe où sauf ici : résultat : voix tremblante, hésitante, énergie absente ou du moins, pas là.

En tant que conférencier, j’ai eu recours à un coaching pour la prestation scénique : c’est tout aussi important. Être bien ancré, avoir la bonne posture en lien avec son discours revient à être en pleine possession de ses moyens et à sa pleine puissance. 

– Corps entier qui tremble de manière prononcée (j’avais mal pour lui.)

– Anxiété aiguë. On peut supposer qu’il a bien préparé son passage (qui d’ailleurs était remarquable malgré son état). Ceci étant, il s’est mal préparé sur sa gestion du stress. Résultat : des erreurs dues au stress.

Comme la première observation. Les chanteurs, comme les conférenciers ont besoin d’une bonne préparation, mais surtout : ils ont besoin d’apprivoiser le trac.

Après tout, n’a de valeur que l’enjeu que l’on y met.

Et si, chanteurs et conférenciers, nous rappelions que dans un cas comme dans l’autre, nous faisons un cadeau à notre audience ? Vous êtes stressés, vous, quand vous faites un cadeau ?

– Regarde en l’air tout au long de son interprétation.

– Chante pour elle-même. Il s’avère que sur cet exemple, je n’étais pas sûr de moi, les premières minutes du moins. Le doute s’est confirmé, quand, dans sa gestuelle et ses paroles, la chanteuse a démontré qu’elle avait des comptes à régler avec « la vie » dira-t-on. Résultat : pas de lien créé avec le public, et de ce fait, le public décroche.

C’est probablement là, l’un des points cruciaux ! Comment voulez-vous embarquer votre public, si vous n’entrez pas en connexion ? Celle-ci passe inévitablement par les yeux ! En ce qui concerne le pourquoi de cette jeune femme sur cette prestation ? conférencier comme chanteur : il est INTERDIT de monter sur scène si vous parler d’un sujet (en musique ou pas !) que vous n’avez pas dépassé !

Le public est loin d’être bête et se sent mal pour vous. 

– Une dernière pour la route : se balade pendant toute la chanson.

– Trac, stress. Résultat : énergie éparpillée, voix absente. Et public en souffrance !

Chanteur comme conférencier : on évite de creuser des tranchées ! Le public doit vous suivre ! S’il passe s’on énergie passe son énergie à vous suivre du regard, il perd l’attention portée à vos paroles et à votre prestation. Quant à l’orateur perd sa puissance.

Je pourrais passer la journée à vous parler de cette expérience alors je terminerais sur un dernier exemple :

J’ai eu le plaisir de revoir une personne que j’ai coachée il y a 2 ans. Une technicienne vocale hors pair. Sa progression au niveau de ses prestations a été remarquable par la suite. Sauf qu’aujourd’hui, elle a retenté l’expérience et est probablement retombée dans quelques travers : sa technique était exceptionnelle.

Pourtant, en l’observant, j’avais « mal ». Et encore une fois, on ne peut tricher avec le public. Ce « désalignement l’a probablement desservie ». 

Soyez aligné avec votre travail et avec vos propos ! Connaisseur ou non, on ne peut pas tricher avec le public ! Que ce soit en conférence ou lors d’une prestation de chant.

Il faut rester authentique !

Et pour clôturer sur une bonne note : le « BEST OUF » ! Vous le verrez probablement au bêtisier cette année !

2 candidates de dernière minute, qui ont eu l’audace de se pointer à l’audition sans avoir passé les pré-sélections. (Ça, ça me plaît 😄)

La première, mentionnée plus haut, a réglé ses comptes avec Dieu sur la scène (oui oui !). Et la seconde était tellement mal préparée, qu’elle a demandé à mettre la musique dans ses écouteurs pour avoir le rythme pour une prestation digne d’un karaoké. (Rendons à César ce qui lui appartient : elle l’a fait 😄)

C’est dans ces instants que le temps est incroyablement long !

Ce que je conserve de cette expérience, c’est que les métiers de scène ont énormément de points communs, bien plus qu’on ne l’imagine. Dans les 2 cas, cela demande du temps, beaucoup de travail et de préparation, car, que ce soit grand public ou public d’entreprise :

The show must go on !

Mathieu Boinet

🎤Conférencier professionnel🎤 « L’entreprise de demain doit oser l’audace ! », Auteur du livre : « ta vie dans tes mains » aux éditions Sydney Laurent

0628848253  | me contacter ou commander une conférence : contact@mathieuboinet.com

Procurez-vous mon livre : https://editions-sydney-laurent.fr/…/ta-vie-dans-tes-mains…/ ou dans vos magasin préférés : FNAC, CULTURA, etc…

mathieuboinet.com  | Skype: mathieu.boinet@live.fr

#audace #MathieuBoinet #conference #motivationalspeaker #keynotespeaker #management #communication #leadership #CaptainAudace #TheVoice