OSER… L’histoire de ma vie. Quand j’ai été notifié ce matin sur le post LinkedIn d’Élodie FLORENTI, ma curiosité ne s’est pas faite attendre. Et pour cause ! Je n’ai pas été déçu : appel à écriture d’article pour son magazine « choisir de réussir » sur le thème : »oser renoncer pour changer de vie »… Heuuu… Comment vous dire ? Dans le titre du magazine et dans la demande d’article, on parle déjà de moi en fait !

Alors voilà ! Vous êtes prêts ? J’ai 2000 mots pour vous résumer le contenu de mon livre (que vous trouverez ICI ) et vous donner un max de clés !

QUI SUIS-JE ?

Moi, c’est Mathieu, 33 ans. Je vis à Hyères dans le Var et je suis… oulala… conférencier professionnel & business coach, sans frontières et expert en AUDACE (oui oui messieurs dames, attendez la suite !)

Dans mon ancienne vie, j’étais charpentier. Un métier que je n’avais pas choisi, car comme vous, on m’a collé une étiquette. Une étiquette que bien sûr, j’ai choisi de garder (sinon ce n’est pas drôle).

À l’époque, (il paraît que ça n’a pas changé) le système scolaire a dit à ma mère :

–      « Madame, votre fils on n’en fera rien, vous devez le mettre en lycée professionnel. »

Je vous invite déjà à imaginer mon niveau de confiance en moi grâce à cette belle croyance limitante.

Pendant plusieurs années, je suis parti en lycée professionnel et à l’internat. Je n’avais donc rien de mieux à faire de ma semaine que de travailler.

Je suis devenu très bon dans ce que je faisais. J’ai même reçu un diplôme d’honneur de la région PACA pour mes résultats d’examens. Faisant (enfin) la fierté de mes parents, je suis donc devenu charpentier.

CHOISIR DE RÉUSSIR

10 ans… c’est le temps que ça aura tenu. Pendant 10 longues années j’ai choisi de faire ce que l’on avait choisi pour moi car… c’était mieux ainsi… Mais pour qui ?

Ce qui m’a poussé vers la sortie, c’est l’accumulation de messages de la vie que je refusais de voir. Des messages comme d’impressionnants accidents de travail et des problèmes de santé divers et variés.

Rassurez-vous, à ce moment-là, je n’avais pas encore compris que je faisais fausse route. Alors j’ai attendu encore une année de plus, histoire que mon employeur me presse encore plus comme un citron et qu’un jour un médecin me dise :

–      « M. Boinet, j’ai vos résultats d’examen. Tumeur veineuse métastasée de stade 2, en progression de 2,5 cm… »

Des mots qui sont restés gravés dans ma mémoire.

Ça y est. J’étais au fond. Aujourd’hui, j’ai le sourire en coin qui me vient quand je pense à mes bulletins scolaires :

–       « A touché le fond mais creuse encore »

Comme quoi toucher le fond est aussi subjectif que beaucoup d’autres choses. Sauf que cette fois-ci, j’ai fait un choix. Je me suis simplement dit que c’était la dernière fois que je subirais ma vie. It’s OVER ! Maintenant c’est MOI qui pilote !

Alors, comme toute personne désireuse de changement, on teste, on expérimente, un pas à la fois. C’est à cet instant que j’ai rencontré un psy extraordinaire.

Je peux encore vous dire aujourd’hui que ça a été la thérapie la plus courte de sa vie ! Je l’ai vu trois fois et cette dernière, extrêmement compétente a su titiller ma curiosité. Suffisamment en tout cas pour que de moi-même, j’ose tous les changements qui surviendraient ensuite dans ma vie.

–      « M. Boinet, vous connaissez-la PNL ? J’ai vraiment l’impression que c’est fait pour vous. »

OSER RENONCER POUR CHANGER DE VIE

Je vous épargne les détails (les curieux liront mon livre), mais je me suis rendu à une conférence de PNL, puis je me suis formé, en cours de parcours le verdict est tombé :

–      « M. Boinet, vous êtes surdoué » (merci les bonnes rencontres)

Alors soyez tranquille, j’ai le melon qui passe toujours les portes et les chevilles qui n’ont pas encore éclatées, mais surtout : « J’AI COMPRIS ! ». J’ai compris pourquoi je n’arrivais à entrer dans aucun moule car aucun de ceux que j’avais connu n’étais conçu pour moi. Alors, j’ai décidé de créer le mien ! (Tant qu’à faire !). Arrivé sur la fin du cursus j’ai donc pris une décision :

–      « C’est ça que je veux faire ! »

J’ai donc fait LE choix qui allait tout changer : me mettre à mon compte et aider les gens comme on avait pu m’aider.

Il faut savoir que quand vous faites ce type de choix, il y a aussi le revers. Choisir de prendre un virage à 180° parce que vous savez au fond de vous que c’est la meilleure chose à faire est une chose, mais il faut aussi se préparer à « l’effet papillon ».

De toute action résulte une réaction.

Dans mon cas, un changement « interne » entraîne forcément de nouvelles choses comme : un nouveau comportement, une nouvelle vision des choses qui me porte constamment vers quelque chose de plus grand et une nouvelle manière de communiquer avec mon environnement.

Généralement, le premier obstacle au changement pour un individu, c’est son environnement.

–      « Mais qu’en dira-t-on ? »

Pour moi, c’était la famille. C’est une étape difficile à franchir, car souvent, mal outillé ou préparé, c’est le chaos.

2 ans. C’est le temps pendant lequel ma famille ne voulait plus me voir.

–      « Tu es dans une secte, tu es un gourou, ce que tu fais ne sert à rien, tu es un escroc… »

Je vous épargne les détails…

Alors c’est déjà l’heure du choix : revenir sur vos vieux schémas et… être malheureux dans votre vie ou… faire le choix de vivre pour soi et être heureux dans sa vie mais avec des figures d’attachement en moins.

Alors j’ai choisi la deuxième option et croyez-moi, c’est probablement le choix le plus difficile que je n’ai jamais fait : vivre ma vie pour moi, sans remords ni regrets.

Maintenant, je vous propose de prendre le problème dans l’autre sens. Pour quelle bonne raison votre entourage peut-il vous faire obstacle dans vos choix de changements ?

Je vais vous aider : ils projettent sur vous leurs peurs de vous voir échouer, leurs pensées (si j’ai échoué, lui (elle) aussi), leurs croyances limitantes (vous n’êtes pas capable de…).

Alors, cette vison-là m’a permis surtout de garder le cap et de continuer ma route, car je posais maintenant un regard bienveillant et empathique sur leur vision des choses.

–      « Ce sont leurs peurs, pas les miennes. »

Et puis un jour, ils reviennent. Sans jamais dire qu’ils se sont trompés bien sûr, sinon ça ne serait pas rigolo mais… Vous êtes heureux dans votre vie et vos choix, comment avez-vous fait ?… Et ça, vous pouvez être sûr que vous allez mettre les boules à beaucoup de monde qui ne se donnera pas la peine de faire tout ce travail.

COMMENT FAIRE SI JE NE SUIS PAS DANS L’ACCOMPAGNEMENT ?

C’est du pareil au même quand il s’agit de faire des choix difficiles et changer de vie. Et dans l’accompagnement ou pas, être entrepreneur, leader, chef d’entreprise, etc… c’est travailler sur soi tous les jours pour ajuster sa route en direction de sa réussite et de son épanouissement personnel !

Je vais maintenant vous livrer MES clés. Je vous parle de celles qui m’ont ouvert toutes les portes :

1 – Par pitié : ÉCHOUEZ !

L’échec est enseigné dans notre société soi-disant moderne comme un fléau ! LE truc à éviter par excellence ! NEVER ! Comment voulez-vous apprendre si vous ne faites pas d’erreur ?

Ou alors je suis plus bête que la moyenne, mais il y a un truc pas cohérent là-dedans…

Aux États-Unis, une personne qui n’a jamais échoué n’est même pas prise au sérieux ! Et pour cause, derrière toutes les plus belles réussites de l’histoire il y a un méga fiasco en amont ! Vous connaissez probablement ces classiques :

–      Albert EINSTEIN n’a pas parlé jusqu’à 4 ans. Ses professeurs disaient qu’il ne parlerait jamais.

–      Walt DISNEY : viré d’un journal pour panne d’inspiration et manque d’idées originales

–      Opra WINFREY : Rétrogradée de son poste de présentatrice vedette, car « elle n’était pas faite pour la télé ».

–      Michael JORDAN : viré de son équipe de basket au lycée, il s’enfermait dans sa chambre pour pleurer.

–      Steeve JOBS : dépressif à 30 ans pour avoir été viré de sa boîte « sans ménagement ».

–      Les Beatles : Virés par les studios DECCA qui n’aimaient pas leur son et disaient qu’ils n’avaient aucun avenir dans la musique.

Je continue ?

2 – LA PERSÉVÉRANCE

ATTENTION ! Une généralité de personnes confondent persévérance et entêtement… L’entêtement c’est quand vous affrontez vos obstacles toujours de la même façon en vous attendant à un résultat différent. Si vous avez un doute, c’est aussi quand votre entourage vous affuble d’un gentil surnom comme… Bourricot !

Il fallait bien que je trouve une image qui vous interpelle…

Mais alors, le persévérant ? Eh bien le persévérant, lui, tire ses leçons de ses échecs. Il garde son objectif en vue et à chaque échec, retente l’expérience d’une nouvelle façon. À l’exemple de Thomas EDISSON qui, quand on lui a posé la question a répondu :

–      « Je n’ai pas échoué 1000 fois à créer une ampoule, j’ai trouvé 1000 façons différentes de ne pas créer une ampoule. »

3 – L’AUDACE !

C’est d’ailleurs devenu mon domaine d’expertise en conférences et dans les entreprises.

J’ai fait beaucoup de recherches à ce sujet et le constat est affligeant : l’audace est en voie de disparition en France et cependant… Tout le monde court après…

Chacun d’entre vous est déjà un audacieux ! Tout comme chacun d’entre vous a sa propre définition de l’audace ! Et c’est ok ! (« It’s okay, it’s a process » comme dirait François LEMAY).

Il vous faut apprendre à vous écouter ! Non, pas la tête ! Le cerveau a son utilité, mais pas ici. Il n’est là que pour vous maintenir en sécurité.

Quand je dis écouter, c’est écouter vos besoins, vos envies et vos aspirations les plus profondes et les mettre en action.

Un audacieux n’est pas une tête brûlée. C’est une personne qui prend des risques mesurés et réfléchis mais surtout… Il agit !

Vous êtes la seule personne qui fixe les limites. Quand vous dites que ce n’est pas possible, GREAT ! Félicitations ! Vous avez absolument raison !!!

Heuuuu… (Bah je ne savais pas comment vous le dire mieux que ça…)

En revanche, quand vous CHOISISSEZ de voir ce que vous pouvez mettre en place pour réussir, bravo ! C’est tout aussi RÉALISABLE ! Votre cerveau n’est qu’une tête chercheuse qui porte sont attention là où vous lui demandez.

Alors OSEZ !

POUR TERMINER

Toutes ces étapes n’existeraient pas sans LE premier pas essentiel à votre réussite : LE MOUVEMENT.

Toutes ces idées sont formidables mais n’existeraient pas sans passage à l’action. Imaginez-vous ne rien faire, comment voyez-vous votre énergie ? Techniquement, plutôt basse non ? Maintenant, qu’en est-il du mouvement ? Comment êtes-vous quand vous êtes en action ?

Eh bien ici, c’est la même chose ! en vous mettant en mouvement, en action, vous créerez VOTRE dynamique de réussite !

Je vais vous partager une anecdote et vous livrer mon plus grand secret qui m’a permis d’oser renoncer à tout et de changer de vie pour une vie heureuse, épanouie et tout simplement une vie que j’ai choisie !

Il y a un an de ça, je fais une conférence au zénith oméga de Toulon. Je croise l’organisatrice sur un événement. Nous n’avions échangé que par mail et ne nous étions encore jamais rencontrés.

Elle ne me connaissait que de par les réseaux sociaux. Après avoir échangé les politesses d’usage, cette dernière me dit :

–      « Mathieu, il faut que je te dise quelque chose, mais ne le prends surtout pas mal. »

(Vous en conviendrez, ça démarre bien !)

Déjà amusé par son propos (je savais ce qu’elle allait me dire), je l’ai invité à poursuivre.

–      « La première fois que je t’ai vu je me suis dit : mais qu’est-ce que c’est que ce gamin ! »

Attention, c’était extrêmement positif et bienveillant. Dans le contexte, cela signifiait : « qui est ce jeune homme qui pourrait être mon fils et qui fait des trucs que personne n’ose faire ».

Ce à quoi j’ai répondu :

–      « Je fais et je ne me pose pas de question. Ça marche, c’est bien, ça ne marche pas, j’y arriverais autrement… »

C’est à votre tour maintenant les amis

(Cet article paraitra prochainement dans le magazine : « choisir de réussir » de Elodie Florenti)

Mathieu Boinet

Conférencier Professionnel, auteur & coach d’entreprises

« L’Audace, la persévérance, VOTRE réussite »

Fondateur de « Ta vie dans TES mains »

06.28.84.82.53

mathieuboinet.com