Les secrets de la communication ! Comment communiquer autrement !

La communication

Ahhh la communication ! En voilà un sujet fascinant ! C’est un outil que l’on utilise depuis la nuit des temps, sous différentes formes, de manière inconsciente et cela même sans se poser la moindre question !

Mais du coup, c’est quoi la communication ? Selon le dictionnaire, la communication c’est :

Nom commun. Action de communiquer ou résultat de cette action.

• (En particulier) Informations, renseignements que l’on donne.

• (Droit) Exhibition qu’une partie fait à l’autre des pièces sur lesquelles elle fonde sa

demande.

• (Droit) Remise que l’on fait au parquet de toutes les pièces du procès, dans les causes

où le ministère public doit ou veut être entendu.

• Relation, commerce, correspondance.

• Moyen par lequel deux choses communiquent ; passage.

• (Télécommunications) Relation entre deux ou plusieurs personnes par le téléphone, la

vidéoconférence, etc.

• (Militaire) Ensemble des tranchées ou galeries que l’on pratique afin que deux quartiers

de l’armée, deux attaques puissent correspondre à couvert et se secourir mutuellement.

• (Mercatique) Promotion, publicité.

Nous voilà bien avancés n’est-ce pas ?À notre niveau, quelles peuvent être les implications dans notre quotidien ??

Et bien dans les années 70, John GRINDER (professeur de linguistique à l’université de SANTA CRUZ) et Richard BANDLER (mathématicien spécialisé dans les techniques de mise en équation de problèmes complexes) ont créé la PNL (Programmation Neuro Linguistique).

Programmation : somme de nos apprentissages, de nos expériences, de notre vécu.

Neuro : la façon dont nous percevons, stockons, restituons l’information à travers nos propres filtres et nos 5 sens.

Linguistique : la structure de notre langage qui reflète notre mode de pensée. Chaque mot est lié à une expérience propre, ainsi qu’à un sentiment spécifique (dit expérience de référence). La linguistique comporte :

• Le langage verbal : 7 %

• Le langage non verbal : 55 % (langage des yeux, du corps…)

• Le langage paraverbal 38 % (intonation de la voix, rythme, etc…)

(Depuis peu, ces informations ne sont plus justes et la source est à remettre à jour)

Ils se sont basés sur certains principes de communication fondamentaux :

• On ne peut pas communiquer

• On ne peut pas ne pas influencer

Il s’avère donc que sur le principe qu’une action entraîne une réaction, le même phénomène a pu être observé dans le domaine de la communication (on ne peut pas ne pas influencer)

Mais est-ce pour autant un gage de « qualité » ? Sommes-nous sûrs que nous avons pour autant une communication efficiente et optimale ? Et bien non !

Car entre :

• Ce que vous pensez…

• Ce que vous voulez dire…

• Ce que vous croyez dire…

• Ce que vous dites…

• Ce que l’autre veut entendre…

• Ce qu’il croit comprendre…

• Ce qu’il veut comprendre…

• Et ce qu’il comprend…

Vous avez au moins 8 possibilités de ne pas vous comprendre !!!

Il apparaît donc capital de travailler sa communication au plus haut point !

Ajoutez à cela les différentes visions du monde de chacun couplées aux réflexes de communication à savoir :

• Le rejet du point de vue de l’autre

• Convaincre l’autre / Argumenter pour se donner raison

• Généraliser pour obtenir gain de cause et imposer notre Vision du Monde

La communication part vraiment avec un sacré handicap ! Mais lorsque l’on commence à se pencher sur la question, les premiers pas à mettre en place coulent de source ! En effet :

• Accueillir l’information au lieu de la rejeter

• Questionner pour comprendre l’autre sans forcément se ranger à son point de vue

• Faire préciser pour avoir toutes les données pouvant permettre de désamorcer une

situation par exemple.

Adopter ce nouveau comportement permet tout simplement d’élargir le domaine de possibilités et ainsi obtenir de nouveaux résultats dans vos communications ! Au lieu d’une posture et d’un rapport fermé, vous vous retrouvez déjà sur une issue « ouverte » élargissant ainsi votre champ des possibles ! Mais… Cela ne s’arrête pas là !

Nous sommes seulement sur la partie la plus infime : les 7 % de verbal !

Que se passe-t-il quand nous nous penchons sur le paraverbal et le non verbal ? Et bien la clé de ces deux parties se résume à un mot : LA CONGRUENCE !

C’est quand ce qui sort de votre bouche est en accord avec votre langage corporel !

Exemple : « Oui, oui, tu as raison ! » (avec une voix serrée et les bras croisés). Peut signifier que votre interlocuteur vous donne raison uniquement pour ne pas aller au conflit. Les indices sont : les bras croisés (langage corporel fermé) et la gorge serrée (affirmation de complaisance)

ATTENTION !

Le langage du corps n’est pas une science ! C’est un domaine en évolution constante qu’il faut contextualiser en permanence afin de rester sur un champ des possibles, le plus large, dans le but de recueillir un maximum d’informations à chaque instant et d’optimiser sa communication !

En revanche, ce qui apparaît comme évident maintenant, c’est que lorsque vous délivrez un message, votre interlocuteur ne retient pas ce que vous avez dit, mais comment vous l’avez dit !

D’ailleurs pour votre information, lors d’une conversation classique, le cerveau ne retient que 2 à 7 mots au cours d’une phrase.

Adopter une posture congruente à ses propos est donc la clé pour un message bien délivré.

La Vision du Monde de chacun rend ainsi réel tout autant de mondes qu’il existe d’individus sur terre. L’ouverture à l’autre et l’écoute semblent être un bon point de départ pour vous orienter sur une communication nouvelle.

Quant à la « bonne façon » de procéder, elle ne dépendra que de vous.

 

Mathieu Boinet, Coach/conférencier/formateur et révélateur de ta magie intérieure

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.